vendredi 23 novembre 2018

La coupure, Fiona Barton

Suite à une coupure de presse dans un journal londonien dont l’article révèle la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier en construction, trois femmes vont voir leur vie changer. Il y a Emma, que l’on devine dépressive et qui semble vivre constamment dans l’ombre de sa mère. Puis il y a Angela dont le bébé a été enlevé dans les années 70 et qui espère toujours le retour. Et finalement Kate Waters, journaliste au Daily Post qui va tout faire pour savoir qui était ce bébé, qui aurait pu le tuer et l’enterré dans cet endroit? Elle va donc mener son enquête qui va la mener sur des chemins abrupts de secrets longtemps cachés.

L’auteure, tout comme son premier roman La veuve, nous offre un thriller psychologique sous forme de roman choral. Un peu dans la même veine, les points de vue respectifs de ces  personnages féminins vont nous être livrés en alternance et nous amener au fil de leurs pensées face à de douloureux souvenirs mais aussi nous faire découvrir leurs forces et courage devant l’adversité et le drame.

Une fois de plus, Fiona Barton nous offre un récit captivant même si l’histoire débute lentement. Mais n’ayez crainte cette sensation de lenteur n’est en fait qu’une façon très habile de l’auteure de nous exposer, petit à petit, les personnalités de ses protagonistes en nous apportant autant de mystères que de révélations prévisibles pour certaines mais pour d’autres très surprenantes.

J’ai beaucoup aimé ce deuxième roman de Fiona Barton. Elle a du talent cette auteure pour nous mener dans une histoire de disparition d’enfant, de perte, de douleurs au fil de nos propres émotions ressenties versus celles vécues par les héroïnes. J’ai aussi bien aimé ces trois personnages principaux mais j’avoue que j’ai vraiment apprécié retrouver celui de Kate Waters qui avait aussi un rôle important dans La veuve .À ce propos, j’avoue que j’espérerais vraiment que Barton poursuive dans de futures enquêtes de dame Waters.

Bref, je ne me suis pas laisser prendre par quelques petits défauts dans ce récit et j’ai tourné les pages avec intérêt et hâte de savoir le fin mot de l’histoire. Vraiment, un très bon roman, une auteure à suivre, je vous le confirme.

La coupure, Fiona Barton
Fleuve Éditions, 2018

Autre roman de l'auteure sur le blogue: La veuve

2 commentaires:

Les Lectures de Florinette a dit...

Ça donne vraiment envie de se plonger dans ce thriller !!
Belle journée Suzanne, je t'embrasse.

Suzanne a dit...

@ Salut belle Florinette
Merci de ta belle visite. Bises.