mardi 22 décembre 2020

Un livre de martyrs américains, Joyce Carol Oates

Novembre 1999. Luther Dunphy prend la route du Centre des femmes d'une petite ville de l'Ohio et tire sur le Dr Augustus Voorhees, l'un des " médecins avorteurs " de l'hôpital. De façon remarquable, Joyce Carol Oates dévoile les mécanismes qui ont mené à cet acte meurtrier et offre le portrait acéré d'une société ébranlée dans ses valeurs profondes. Entre les fœtus avortés, les médecins assassinés ou les " soldats de Dieu " condamnés à la peine capitale, qui sont les véritables martyrs

  Je crois qu’il n’est plus nécessaire de présenter Joyce Carol Oates, écrivaine émérite reconnue dans le monde entier pour son œuvre plus qu’impressionnante. Je lis ses mots depuis un bon nombre d’années et, à chaque lecture, je suis happée par la plume de cette grande dame de l’écrit. Il en fut de même avec Un livre de martyrs américains dans lequel l’auteure aborde un sujet délicat, plus que déchirant et ce en plein cœur des États-Unis d’Amérique : l’avortement. 

  Un roman comprenant plus de 860 pages dans lequel dame Oates nous raconte le parcours de deux familles opposées en tout. D’un côté il y a Luther Dunphy, radical religieux, qui après avoir entendu « l’appel de Dieu » va rendre justice pour tous ces enfants qui ne viendront jamais au monde en assassinant August Voorhees médecin avorteur. Ce choix va changer définitivement le destin de sa propre famille ainsi que celui de sa victime. Joyce Carol Oates, de son écriture foisonnante, décrit minutieusement, en détail, toutes les répercussions chez les membres des deux camps familiaux et, au bout du compte, on se demande qui sont réellement les martyrs? Le tueur, sa victime ou ceux et celles qui restent et qui devront se reconstruire et survivre face à toutes les douleurs vécues suite à l’assassinat ?

  Ce n’est pas une lecture facile car l’histoire, racontée avec habileté, comporte son lot de contrariétés, de vérités, de violences, de souffrances, de fanatisme religieux,  de victimes directes et indirectes de toutes ces convictions idéologiques. Mais, ne vous y trompez pas; malgré la dureté du propos et le nombre de pages, il n’y a aucune place pour l’ennui, les clichés et les larmoiements. De plus, l’auteure n’use d’aucun parti pris ni de jugement envers quiconque. 

  Personnellement, j’aime cette façon d’écrire de dame Oates. J’aime son objectivité et j’aime surtout qu’elle laisse le choix à son lectorat d’émettre nos opinions selon nos propres valeurs et convictions. Enfin, je ne sais pas ce que je pourrais ajouter sauf qu’Un livre de martyrs américains est une lecture passionnante et captivante à souhait. Finalement, c’est sans hésitation que je vous conseille de lire ce magnifique roman d’une auteure au talent immense. Un coup de cœur, un gros coup de cœur. 




Un livre de martyrs américains, Joyce Carol Oates 

Aucun commentaire: