lundi 30 novembre 2015

Dans ses yeux d’Eduardo Sacheri


Résumé
Buenos Aires, 1968. La jeune Liliana Morales est sauvagement étranglée. Bouleversé, Benjamín Chaparro, greffier au Palais de Justice, jure de dénouer cette affaire qui l'obsède. Mais dans l'Argentine des années de plomb, iniquité, trahisons politiques et exil sabreront sa quête éperdue de vérité. Trente ans plus tard, hanté par le souvenir, il livre le terrible récit de ce drame.

Abandon page 129.
Et c’est déjà beau que je me sois rendue à plus de cent pages mais attention; non que le thème ne me plaisait pas mais le rythme plus que lent a finalement eu le dessus sur ma patience.  J’ai eu beau vouloir continuer mais plus j’avançais dans ma lecture, moins j’arrivais à être attentive.
Enfin bref, j’ai refermé ce bouquin en me disant que je m’y remettrais un jour car j’avoue que je n’aime pas particulièrement rater mes rendez-vous littéraires.

P.S.: Il est vrai que je n'étale pas grand chose sur mes raisons d'abandon. Mais je peux au moins ajouter que le personnage de Benjamin m'a tapé sur les nerfs dès les premières pages avec ses petits côtés déprimants et hésitants, En tout cas je l'ai vu ainsi et comme ces temps-ci je n'ai pas vraiment envie de lire ce genre de personnage, je l'ai mis de côté.

Dans ses yeux d’Eduardo Sacheri
10/18,  2015

Merci à Martine Côté de Interforum et les éditions 10/18 pour l'envoi.

6 commentaires:

Marie-Claude Rioux a dit...

Ça demeure toujours intéressant pour moi de connaître les raisons pour lesquelles il y a eu abandon ou coup de coeur.
Alors, merci d'avoir tout de même publié ce billet, chère Suzanne!
Meilleure chance avec le prochain...

Suzanne a dit...

@ Marie-Claude

Finalement j'ai ajouté un petit paragraphe à mon billet. Ce n'est pas grand chose mais au moins c'est un peu plus clair.

Merci gentille dame et belle journée.

Anne Sophie a dit...

Eh bien je passe :)

Suzanne a dit...

@ Anne Sophie

Hum, peut-être que tu aimerais ma belle. Moi j'ai l'intention de le reprendre un jour mais pour l'heure, je n'étais pas disposée à lire ce genre d'histoire. Plus tard pourquoi pas? ;-)

dasola a dit...

Bonjour Suzanne, je n'ai pas lu le roman mais l'adaptation au cinéma il y a quelques années vaut la peine. Et Dans ces yeux a reçu l'Oscar du meilleur film étranger en 2009. Bonne journée.

Suzanne a dit...

@ Dasola

Bonjour à toi.
Je sais très bien pour l'oscar mais je t'avoue que je ne me préoccupe pas des adaptations primées car rarement elles reflètent l'entièreté du propos du livre.
Belle journée.