mercredi 7 décembre 2016

Grippe!



Grrr, je l'ai depuis plus d'une semaine caltor de caltor. Voilà pourquoi mon petit blogue est au ralenti. Ne vous inquiétez pas; dès que ma santé revient au beau fixe, je serai d'attaque pour plusieurs billets et il me tarde de venir vous en jaser car j'ai fait de belles rencontres dernièrement.
À bientôt.

mardi 29 novembre 2016

Joseph de Hervé Gagnon

Résumé
Montréal, 1893. Joseph Laflamme, présent près des lieux d'un meurtre, est arrêté et accusé d'avoir sauvagement massacré la victime. Il a beau clamer qu'il s'agit d'un coup monté, les circonstances l'accablent. Sa seule planche de salut réside dans l'enquête qui mène l'inspecteur Marcel Arcand vers une sinistre société secrète. Tout en essayant de soutenir sa femme, aux prises avec une profonde mélancolie, et malgré son impression que tout s'effondre autour de lui, Arcand est confronté à un cruel dilemme : céder au chantage ou laisser Laflamme être incriminé injustement.

Mon avis
Une première rencontre avec ce drôle de personnage qu’est Joseph Laflamme et je suis mal tombée je crois. Non que cette dernière aventure du journaliste soit inintéressante; pas du tout! C’est que pour faire la connaissance de Laflamme, le fait de devoir le faire en prison, ça fait curieux. Par contre, j’avoue que j’ai vraiment aimé ce dernier volet et je veux connaître plus en profondeur ce fameux Joseph alors je vais retourner en arrière, dès le premier opus Jack pour me faire une bonne idée de ce journaliste au caractère bien particulier. De plus, comme j’aime les polars historiques et qu’on me dit que cette série est présentée sous ce genre et avec des intrigues originales, ça m’attire encore plus.

Mais bon, revenons à notre journaliste, alcoolique et coléreux qui se retrouve en fâcheuse position car accusé de meurtre. Ne sachant pas trop ce qui est réellement arrivé, il devra compter sur son ami l’inspecteur Marcel Arcand qui devra tout tenter pour lui sauver la peau. Mais tout accuse Laflamme et Arcand va se buter à des obstacles difficiles à franchir notamment celui de la sacro-sainte église catholique et son pouvoir plus que douteux. Il fera face à des menaces, d’autres meurtres vont survenir, des sociétés secrètes et leurs lots de méfaits vont apporter bien des difficultés à Arcand qui devra aussi faire face à certains problèmes dans sa vie personnelle sans oublier la pression exercée par les proches de Laflamme pour que le tout se règle au plus vite.

Un bon roman que ce dernier tome des aventures de Joseph Laflamme qui comporte son lot de rebondissements et bien que certains passages font références au tome précédent : Benjamin, je n’ai aucunement perdu le fil de l’histoire. En fait je n’ai pas détesté l’histoire, les protagonistes sont attachants même l’irritante et très colérique Emma, sœur de Laflamme et le contexte historique est autant intéressant que réaliste. Bref ce polar se lit bien et il me tarde déjà de me plonger dans les autres tomes de cette série.

Joseph de Hervé Gagnon
Une enquête de Marcel Arcand
Libre Expression, 2016


Merci à Libre Expression et à Marie-Josée Martel du Groupe Librex.

jeudi 24 novembre 2016

Une incorrigible passion: Jo Ann Champagne


Résumé
Convoquer un médiéviste, un poète, un astrophysicien, des journalistes, des auteurs connus, une libraire, un spécialiste de l'environnement, un linguiste et lexicographe, une bibliothécaire, un éditeur et deux camelots du magazine l'Itinéraire. et leur demander de prendre la plume afin de partager leur incorrigible passion qui se manifeste quotidiennement dans la lecture, l'écriture et, parfois même, la restauration de livres. Tel est le projet qui a germé dans la tête de Jo Ann Champagne, qui a consacré sa vie à la promotion du livre et des auteurs. Des deux côtés de l'Atlantique, la réponse a été enthousiaste.

Mon avis
Quel beau livre! Quels magnifiques partages que ceux offerts par tous ces amoureux/amoureuses des mots par l’entremise de Jo Ann Champagne qui a eu l’excellente idée de leur demander de coucher sur papier leur passion commune.  Et laissez-moi vous dire que le résultat est non seulement superbe mais aussi très enrichissant. Que ce soit sous la plume d’auteurs connus, d’une libraire, d’un théologien, d’écrivains en herbe, d’une bibliothécaire et j’en passe, chaque texte est un petit bijou à lire et relire même.

''[…]¸ je veux contribuer à célébrer la beauté et la grandeur du livre, et surtout à donner le goût de la lecture. J’ai l’intime conviction qu’un livre peut changer, voire, sauver une vie.''
Tiré de : Bienvenue dans mon univers, Jo Ann Champagne

''En somme, je lisais pour mieux me façonner, mieux vivre, plus intensément.''
Tiré de : Au pied d’un livre par Fernand Ouellet

Des extraits de ce genre il y en a à chaque texte et de quoi remplir votre collection de citations. Mais ce serait inimaginable de vous résumer en quelques extraits tout ce qui peut ressortir et surtout tout ce que l’on peut ressentir d’un excellent ouvrage comme celui-ci.

Personnellement il y a peu de temps que j’ai eu et j'ai encore le bonheur de m’y plonger le nez et j’en ressens un énorme plaisir. Moi qui aime les mots et tout ce qui s’y rattache alors Une incorrigible passion tient déjà une grande place dans mes lectures coup de cœur.
Un précieux objet littéraire, des textes touchants, certains éducatifs, d’autres tendres et même bouleversants, chacun a sa propre richesse : celle de nous donner le goût de lire encore et encore.

''Comme le goût de vivre, le goût de lire peut être contagieux. Avoir accès à la lecture. C’est comme naître à nouveau, c’est délier l’existence et l’ouvrir à l’infini de l’espace.''
Tiré de : Bienvenue dans mon univers par Jo Ann Champagne

Une incorrigible passion
Collectif de textes inédits proposé par Jo Ann Champagne 
Fides, 2016


Merci aux Éditions Fides et à Laurie-Anne Gohier.

mardi 22 novembre 2016

Hé hé des nouveaux venus!

C'est Noël avant l'heure!

10/18
L’Étrange bibliothèque : Haruki Murakami
Collab. Kat Menschik
Japon, de nos jours. Un jeune garçon se rend à la bibliothèque municipale. Jusqu’ici, rien que de très banal, le garçon est scrupuleux, il rend toujours ses livres à l’heure. Cette fois, pourtant, rien ne se passera comme prévu… 

10/18
Dalva : Jim Harrison
Pour reprendre le contrôle de sa vie, Dalva s’installe dans le ranch familial du Nebraska et se souvient : l’amour de Duane, les deuils, l’arrachement à ce fils nouveau-né qu’elle cherche obstinément. Meurtrie mais debout, elle découvre l’histoire de sa famille liée à celle du peuple sioux et d’une Amérique violente. Chef-d’oeuvre humaniste, Dalva est un hymne à la vie. 

10/18
Une pluie sans fin : Michael Farris Smith
Après des années de catastrophes naturelles successives, une frontière a été tracée entre le nord et le sud des États-Unis. Le sud, de la Louisiane à la Floride, est devenu un véritable no man’s land. La région a été évacuée et n’est plus qu’une zone de non-droit ravagée par les tempêtes incessantes. Cohen est l’un des rares qui a choisi de rester. C’est un homme hanté par le décès de sa femme et de leur enfant à naître. Son errance solitaire prend fin lorsqu’il trouve une colonie de survivants menée par un prêcheur fanatique qui retient prisonnier des femmes et des enfants. Cohen va les libérer et entamer avec eux un dangereux périple vers le nord.

Fleuve noir
La rage: Zygmunt Miloszewski
Le procureur Teodore Szacki n’est pas au mieux de sa forme depuis qu’il a quitté Varsovie. Il se sent en perpétuel décalage, tant dans sa vie de couple que dans ses relations avec sa fille adolescente.
Est-ce pour cela qu’un jour, il ne prend pas l’exacte mesure d’une plainte pour violences conjugales ? Avec des conséquences effroyables pour l’épouse battue…

Teodore Szacki va vite se rendre compte que les deux affaires pourraient être liées. La piste d’un insaisissable redresseur de torts se dessine, quelqu’un oeuvre dans l’ombre, visiblement déterminé à rendre la justice pour pallier l’incurie des services de police.

Les Escales
Une nuit en Crète : Victoria Hislop
Au fil de dix nouvelles au charme indéniable, Victoria Hislop nous emmène à travers les rues d'Athènes et les parcs ombragés des villages grecs. En évoquant leur atmosphère si particulière, elle donne vie à un grand nombre de personnages inoubliables : un prêtre solitaire, deux frères qui n'arrêtent pas de se quereller, un étranger indésirable ou encore un jeune marié à la mémoire défaillante.

lundi 21 novembre 2016

Je ne t'oublierai pas: Sophie McKenzie

Résumé :
Une mère à la recherche de son enfant se retrouve au coeur d'un terrifiant secret de famille...
Depuis huit ans, Gen ne supporte pas l'idée de remplacer Beth, sa petite fille disparue à la naissance. Pourtant son mari n'a qu'une obsession : être de nouveau père.
Tout bascule lorsqu'une inconnue sonne à sa porte et lui annonce l'impossible : Beth est vivante, elle a été kidnappée à la maternité! Gen reprend espoir. Mais pourquoi son mari refuse-t-il si violemment d'y croire?
Tandis que Gen se lance en quête de son enfant, d'étranges accidents mortels surviennent. La jeune femme devra-t-elle payer de sa vie pour découvrir la vérité sur Beth?

Mon avis
Le résumé est invitant pour qui aime le thriller sous un suspens psychologique mais j’avoue dès maintenant que l’intrigue de Je ne t’oublierai pas ne m’a pas vraiment emballée. Pourtant j’avais vraiment hâte de m’y mettre et de connaître le dénouement de cette histoire mais des longueurs, des invraisemblances et des personnages peu attachants comme Art par exemple m’ont agacée.
Par contre, je dois admettre que la façon de l’auteure de nous présenter Gen, ses états d’âme, ses émotions, ses peines et sa  détermination ont titillé ma curiosité et j’ai poursuivi ma lecture jusqu’au point final.

Bon; finalement je vais faire ça court:  ce n’est pas une grande œuvre et malgré mes petits bémols, l’histoire se tient et le roman se lit quand même facilement mais je n’en garderai pas un grand souvenir.

Je ne t'oublierai pas de Sophie McKenzie
Pocket 2016

Lu dans le cadre de la lecture commune automne 2016 du Café La Jasette

vendredi 18 novembre 2016

La vengeance des mères, Jim Fergus


Mon avis
Un jour, je suis tombée par hasard sur un roman dont la lecture est encore aujourd’hui comme l’un de mes plus gros coups de cœur : Mille femmes blanches de Jim Fergus. Une fiction imaginée par l’auteur mais partie d’un fait réel datant de 1875 dont le point de départ venait d’une étrange proposition entre indiens Cheyennes et blancs américains qui consistait en un échange de mille femmes blanches contre mille chevaux!!  Cette étrange proposition historique n’a pas vraiment eu lieu mais il n’en fallait pas plus à une imagination fertile comme celle de Jim Fergus pour créer l’un de ses plus beaux romans. Alors, lorsque j’ai su qu’une suite à ce magnifique livre venait de paraître, imaginez mon grand désir de le lire au plus vite et laissez-moi vous dire que ce deuxième volet ne m’a aucunement déçue et j’ai pris un réel plaisir à retrouver la plume de l’auteur nous racontant, de manière particulière, l’aventure bouleversante d’un certain nombre de femmes dans l’univers féroce et brutal de l’ouest américain de la fin du XIXe siècle.

La vengeance des mères débute là où se termine le premier tome; sur un événement extrêmement marquant et cruel s’étant déroulé dans le camp du chef Little Wolf en plein hiver de 1876. Un massacre dont les victimes furent principalement vieillards, femmes et enfants. Cependant un petit groupe de femmes du programme FBI (femmes blanches pour Indiens) parmi elles les jumelles de sang irlandais Maggie et Susie Kelly qui ne trouveront le repos que lorsque la mort de leurs enfants sera vengée.  À leurs côtés vont se joindre d’autres femmes dont l’impayable Molly McGill, meurtrière libérée afin de rejoindre le fameux programme.

Par les carnets de ces trois courageuses héroïnes, Jim Fergus poursuit l’émouvante épopée de ces femmes inoubliables qui apprendrons les us et coutumes amérindiennes, deviendront solidaires dans un seul et unique but : combattre et se venger pour toutes les injustices et cruautés subies.

Avec ce deuxième opus l’auteur nous offre non seulement les portraits de femmes meurtries mais on suit également les pas d’un peuple en constant déplacement parce que pourchassé par une armée dans le seul but d’éliminer ces ''sauvages''.
Des personnages fantastiques et attachants, des êtres braves et fidèles, une histoire dure et belle à la fois racontée d’une main de maître et j’avoue que j’ai quitté à regret cette passionnante aventure mais heureusement, l’auteur prévoit un troisième volet alors, je vais user de patience en espérant ne pas avoir trop long à attendre.

N.B.: Ce roman est la suite de Mille femmes blanches et peut être lu indépendamment. Cependant, je me permets de vous conseiller de lire le premier tome car il vaut tout autant son pesant d’or sinon plus.

Portrait de jeunes amérindiennes fin 1800 début 1900.
Source: Pinterest 

La vengeance des mères, Jim Fergus
Le Cherche-Midi, 2016


Merci aux éditions Cherche Midi et Interforum Canada  

Autres romans de l'auteur sur ce blogue: 
 Espaces sauvages - La fille sauvage - Marie-Blanche - Mille femmes blanches

jeudi 17 novembre 2016

Quelques belles surprises!

Avant de venir vous jaser de mes dernières lectures je ne pouvais passer à côté sans venir vous donner quelques détails sur ce que j'ai reçu comme belles surprises cet après-midi.


Sans consentement (Enquête sur le viol) par John Krakauer
Presses de la Cité , 2016
Missoula, Montana, est une ville universitaire typique si l'on se fie aux apparences : un campus animé, des parcs bucoliques, une rivière qui traverse la ville, et, cerise sur le gâteau, une équipe de football au palmarès si brillant que les joueurs sont portés au rang de demi-dieux.
Missoula, c'est aussi : 350 dépositions pour agressions sexuelles entre 2008 et 2012. Sur ces centaines de dépositions, quelques-unes seulement feront l'objet d'une enquête. Pour cela aussi, Missoula est une ville typique.
Lorsque, d'un côté, les agresseurs sont des héros aux yeux de la population et que, de l'autre, le système judiciaire minimise les accusations, le scandale est retentissant. La presse s'en empare. Il n'en fallait pas plus pour que Jon Krakauer décide de mener sa propre enquête.


Sous le drapeau noir de Joby Warrick
Cherche Midi,  2016
[...] 2016. Sous l’impulsion d’Abou Bakr Al-Baghdadi, l’État islamique sème la terreur dans le monde entier. 
Joby Warrick est certainement le reporter le mieux informé sur le califat. À partir de sources inédites au Moyen-Orient, il nous offre le livre le plus complet à ce jour sur le sujet. Officiels de la CIA, figures religieuses et politiques, terroristes, il nous fait littéralement entrer dans le cerveau de chacun des protagonistes. Avec un travail digne d’un agent secret, l’esprit d’un journaliste et le style d’un romancier, il apporte ici un document aussi exclusif que pertinent sur la menace qui nous guette.


Adieu Alice de Norman Cazelais
Fides, 2016
Un homme émerge du coma privé d'une bonne partie de ses souvenirs... Il a mal à la tête. La maladie a creusé un gouffre infranchissable entre la vie pleine, heureuse, qu'il a menée, ponctuée de voyages à l'étranger, et cet état dans lequel il se trouve désormais enfermé, au sortir d'un coma. Il ne reconnaît même plus Alice, qu'il a aimée d'un amour tendre, délicat... Mais il n'a pas perdu tous ses souvenirs. De sa «prison», des souvenirs passés émergent par bribes, sous forme de monologues, témoignant de sa vaste culture, du drame qu'il vit, alors qu'il n'est plus que l'ombre de lui-même.

L’Oiseau des neiges de Tracy Rees
Presses de la Cité, 2016
Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d'une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d'une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l'hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l'enfant, qu'elle baptise Amy Snow. A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. 
Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l'aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l'héritage qui lui revient. Amy s'embarque alors pour un périple aux quatre coins de l'Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.