dimanche 22 novembre 2015

En ce lieu enchanté de Rene Denfeld

 

Ce lieu est un endroit enchanté. Les autres ne le voient pas ainsi, mais moi si.
Je vois tous les parpaings, tous les couloirs, tous les passages. Je vois les portes qui s'ouvrent sur les escaliers secrets et les escaliers qui mènent aux tours de pierre et les tours qui mènent aux fenêtres et les fenêtres qui s'ouvrent sur l'air libre et pur. […]
Il se passe ici toutes sortes de choses merveilleuses - difficile d'imaginer choses plus enchantées. Je veux vous les raconter tant qu'il m'en reste le temps, avant qu'ils ne ferment le rideau noir et que je tire ma dernière révérence.

Mon avis
Il m’est difficile de venir vous parler de ce roman car ce genre de lecture ne se raconte pas; elle se laisse découvrir petit à petit pour finalement se vivre. Et j’ai vécu à fond cette histoire qui m’a vraiment bouleversée.
Difficile aussi de bien vous décrire mes ressentis face à celle-ci. Comme par exemple ces sensations d’étouffements et de vertiges, de regrets, de peines et d’espoir à suivre cette histoire entre quatre murs d’une prison aux côtés de personnages inoubliables.

 Dur pour moi de me détacher de ce condamné à mort, amoureux des livres et des mots et qui attend ''sa délivrance'' entre les murs froids d’une prison qu’il ne voit pas comme telle mais plutôt comme un lieu enchanté. Puis comment raconter ce sentiment éprouvé face à la volonté de cette dame à vouloir sauver de la mort ce prisonnier? Et que dire de ce prêtre, du directeur de prison, des gardiens? Tous des personnages uniques qui laissent leur marque à des degrés différents tout au long de l’intrigue.

En ce lieu enchanté est un roman fabuleux et très dur à la fois. À travers les pages on y rencontre cette réalité froide, cruelle et violente d’un lieu carcéral où règnent les mensonges, la corruption et l’abus de pouvoir mais on croise aussi les regrets, la peur et la solitude.

Bref, un récit intense, puissant écrit de main de maître par une plume qui dépeint admirablement autant la laideur et l’horreur que l’humanité sous sa forme la plus humble. Un roman coup de poing dont la lecture ne vous laissera pas indifférent(e).



 Il y avait dans les livres des choses qui me troublaient.[...]P.23
Les livres ont apporté la beauté dans ma vie; ils lui ont donné un sens; car la vie est une histoire. 
[…] Les livres m’ont aidé que la vérité ne se trouve pas dans le contact de la pierre mais dans ce qu’elle vous murmure. P.26

En ce lieu enchanté de Rene Denfeld
Éditions 10/18, 2015


Merci à Martine Côté de Interforum et les éditions 10/18 pour l'envoi.

10 commentaires:

Genevieve a dit...

Ça l'air particulier. Intrigant. Ton billet est beau en tout cas! Je le lirai peut-être :)

Marie-Claude Rioux a dit...

Je connais ce roman, ayant souvent failli succomber. Ton billet et sa parution en 10-18 me disent que je n'ai plus de raison de ne pas m'y arrêter.
À te lire, j'ai bien l'impression que tu as retrouvé ton souffle communicateur! Et ça, ça fait plaisir!

Sandrine a dit...

Je ne suis pas prête d'oublier cette lecture vu que je l'ai faite dans le cadre d'un festival : je devais ensuite interviewer l'auteur au cours d'une table ronde. Quelle puissance en effet, et quel sujet : très très grande originalité...

Suzanne a dit...

@ Geneviève
J'ose me permettre: lis-le vraiment.;-)

Suzanne a dit...

@ Sandrine
Hon sirop j'aurais aimé assister à cet interview.
Un sacré roman en effet.

Suzanne a dit...

@ Marie-Claude
Un tout petit format mais une grande lecture.
Merci de tes mots, à bientôt.

Anne Sophie a dit...

Je l'ai lu et je suis passée totalement à côté. Je n'ai absolument pas réussi à me plonger dans l'histoire...

Topinambulle a dit...

J'aime beaucoup l'extrait que tu as choisi, Suzanne. Si tout le livre est aussi beau, ça donne envie en titi ! :)

Suzanne a dit...

@ Anne-Sophie

Dommage mais chacun ses goûts. ;-)

Suzanne a dit...

@ Topinambulle

Hon gentille dame, j'aurais pu écrire nombre d'extraits mais je te laisse découvrir....