dimanche 24 janvier 2016

Résultat de ma dernière virée livresque..


Voilà; malgré que ma pile à lire soit bien, mais très bien fournie, malgré que j'ai des billets en attente, vus vous doutez bien que l'on ne ressort d'une bibliothèque et/ou d'une librairie les mains vides.

Alors, sans plus tarder voici ce que je viens d'ajouter à mes lectures à lire:


Le Grand Galop de Marie-Noëlle Gagnon
Québec Amérique, 2015
C’est la vie d’adulte qui est différente de ce que j’imaginais, bien sûr, rien n’est jamais aussi parfait qu’en imagination, mais avec le temps heureusement j’ai appris à colorier mon bonheur sans dépasser les lignes.
Elle avait rêvé d’une carrière de funambule, d’une maison avec des sapins et des balançoires, d’une fille qu’elle appellerait Anne. D’un amour qui durerait toujours. Que faire lorsque de ses rêves il ne reste que des retailles sinon les plier et les ranger dans un tiroir fleurant bon la lavande? C’est qu’elle ne sait pas vivre sans laisser son imagination la précéder, et c’est ainsi qu’elle avance et recule, accompagnée de son vautour, de sa mère toute d’ombre et de lumière, de ses souvenirs qu’elle revisite grâce à un passage secret dans sa garde-robe…

En attendant Russell de François Lévesque
Éditeur : Tête première (2015) 
Gabriel, la tête maintenue fermement dans le fond de la cuvette des toilettes de son école secondaire se demande s'il s'arrêtera de respirer, finalement. Comme sa mère, suicidée dix ans auparavant, comme son père, bien vivant mais pourtant éteint et inutile : mendiant mensuellement. Gabriel, en proie à une poursuite automobile aux bords de la route du Sud, se demande si Mathieu et ses sbires le traqueront jusque dans les bois enneigés pour le battre, avant qu'il ne finisse glacé, cassé. Puis, entre deux séances d'enfer scolaire, la vie, un fragment à la fois : les amitiés nouvelles, les livres grappillés à la bibliothèque, le cinéma et, à l'écran, Russell : beau. «Beau comme un homme dont on a envie qu'il nous étreigne avec sa force tranquille, avec sa charpente d'arbre dont on devine qu'il continuera de pousser droit et fort. Un gars comme ça.»

Une contrée paisible et froide de Clayton Lindemuth
Editions du Seuil (2015) 
Hiver 1972. Bittersmith, bled perdu du Wyoming. Burt Haudesert gît dans sa grange, la gorge transpercée par une fourche. Pour le shérif, un seul coupable possible : Gale G’Wain, garçon de ferme orphelin venu d’ailleurs. Pour preuve, il a pris la fuite avec la fille de la victime, celle qui a de curieuses visions quand quelqu’un va mourir.
Le shérif n’a que 24 heures pour les rattraper : demain, il sera à la retraite. […] Dans un décor hostile et lumineux, seuls le fracas des armes et les cris de haine des hommes troublent le silence. La traque prend une dimension poignante au fur et à mesure que l’insoupçonnable vérité se dessine.

Étoiles tombantes de Ghislain Taschereau
Éditeur : Goélette, 2015
« Bonjour. Je m'appelle Thomas Bernedi et, dans une semaine, j'aurai cinquante ans. Je profiterai de cet anniversaire de naissance pour me donner la mort. Je n'ai jamais vraiment vécu d'expériences traumatisantes. Je n'ai pas de dettes. Je ne crois pas en Dieu. Et je ne recherche surtout pas la pitié. Je suis ma propre victime. Vous êtes persuadés que la vie en vaut la peine? Qu'elle en vaut la PEINE? Je vous offre la possibilité de me sauver la vie. Qui que vous soyez, vous disposez de sept jours pour me convaincre de renoncer à mon suicide. »  Loin de susciter la sympathie des internautes, cette triste annonce de Thomas Bernedi suscitera plutôt l'intérêt d'un désaxé préparant la création d'un Nouveau Monde...

13 commentaires:

Gabriel a dit...

J'ai réservé "En attendant Russell" il y a quelques temps. Ça devrait rentrer bientôt :)

Gabriel a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Marie-Claude Rioux a dit...

En voilà, une belle récolte!
J'ai beaucoup aimé "Une contrée paisible et froide". Un polar déstabilisant et efficace. Je n'ai rien vu venir!
Et j'ai lu récemment "En attendant Russell". Billet à paraître cette semaine! Ai-je aimé ou non? Suspense!!!

Marguerite a dit...

Je suis curieuse d'en savoir plus à propos de "Du sang sur les lèvres" car j'ai hésité à le prendre moi aussi lors de ma dernière virée. J'ai hâte de voir si tu aimeras "Le Grand Galop". Moi j'ai adoré l'écriture poétique et la forme très originale. Je l'ai lu récemment, j'ai publié mon billet il y a une semaine !
Je ne connais pas du tout les autres titres, tu me les feras découvrir.

Suzanne a dit...

@ Gabriel

Hey hey bonne future lecture alors.

Suzanne a dit...

@ Marguerite

Hon je vais aller lire tes mots sur Le Grand Galop.
Belle journée à toi.

Suzanne a dit...

@ Marie-Claude
Je devrais lire bientôt ''En attendant Russell'' et les autres aussi bien évidemment.
Quant à : "Une contrée paisible et froide" ce sont tes bons mots sur ce roman qui ont piqué ma curiosité.

Topinambulle a dit...

Un polar qui se déroule au Témiscouata...tu as piqué ma curiosité ! Mon amoureux vient de cette belle région. Bonnes lectures Suzanne :)

Jules a dit...

Le grand galop! Bon choix! Même si l'histoire n'est pas si spectaculaire, c'est toute l'écriture derrière qui vaut le détour...

Suzanne a dit...

@ Topinambulle
J.ai hâte de m'y plonger le nez; ça s'en vient.

Suzanne a dit...

@ Jules

Je n'en doute aucunement Jules. Tout ce que j'ai lu sur ce roman reflète exactement ce que tu m'écris. À lire bientôt.

Kidae a dit...

De belles heures de lecture en perspective !

Suzanne a dit...

@ Kidae
Oui m'dame ;-)