mardi 16 août 2016

Luke et Jon de Robert Williams


Résumé
Duerdale, bourgade paumée dans la campagne anglaise. Luke, treize ans, petit génie de la peinture, les yeux vert émeraude, vient de perdre sa mère et emménage avec son père dans une bâtisse à demi en ruine située dans les collines. Tiraillé entre sa peine et le chagrin de son père qui ne jure plus que par le whisky, Luke se lie d'amitié avec Jon, un véritable ovni au look désuet doté d'une mémoire extraordinaire, et souffre-douleur de l'école. Commence alors pour les deux adolescents blessés par la vie un nouveau chemin vers la guérison et le bonheur.

Mon avis
Jolie histoire d’amitié, entre deux jeunes garçons totalement à l’opposé l’un de l’autre. Il y a Luke qui vient de perdre sa mère tuée dans un accident de la route et qui voit son père s’enliser et noyer sa peine whisky après whisky en négligeant boulot et paiements de traites ce qui leur vaudra de devoir quitter leur coin de pays pour se retrouver finalement dans une ville complètement étrangère à vivre dans un taudis. Puis Jon, maigrelet jeune garçon, amoureux des mots, malheureux chez lui comme à l’école où il subit, jour après jour, l’intimidation d’élèves malveillants. Ces deux adolescents vont voir leur route se croiser et, petit à petit, une forte amitié va les unir.

C’est un beau roman que nous offre cet auteur. Le style de Robert Williams est agréable à lire, les révoltes, peines, ressentiments et espoir vécus par les protagonistes principaux sont bien décrits et j’ai ressenti émotions semblables tout au long de ma lecture.  Je me suis attachée aux jeunes garçons mais j’avoue que le personnage de Jon avec son amour des livres par lequel il oublie ses conditions de misères et de brutalités m’a le plus émue.

Parallèlement au cheminement des deux jeunes adolescents, l’auteur nous offre le combat pas toujours facile du père de Luke à vouloir se sortir de son marasme ainsi que le parcours des autres personnages secondaires mais non moins importants.

Malgré des thèmes comme la maladie, la mort, l’alcoolisme et l’intimidation, ce roman n’est aucunement larmoyant.  Cette histoire comprend aussi son lot de petits moments de tendresse et de grandes joies notamment l’espoir de reprendre goût à la vie. Fort bien que ce Luke et Jon et, malgré ses instants de silence et de souffrance, c'est un réel plaisir de lecture.

Luke et Jon de Robert Williams
10/18, 2015

 Merci aux Éditions 10/18 et à Martine Côté pour l'envoi.

6 commentaires:

Marie-Claude Rioux a dit...

Serais-tu étonnée, ma chère Suzanne, si je te disais qu'il me le faut?! Impossible de passer à côté. Ça sent le coup de coeur à venir! Et que dire de la couverture, sinon que je la trouve sublime...

Suzanne a dit...

@ Marie-Claude
Une très belle lecture à découvrir et n'eut été de quelques petites choses, ce roman n'était pas loin d'un coup de coeur pour moi. Bonne lecture gentille dame.

Electra a dit...

Je l'ai lu et beaucoup aimé ! un vrai coup de cœur pour moi - Marie-Claude est au courant ! Un petit coucou de Nantes où l'on cuit ! (encore 34°C à l'ombre aujourd'hui...) Un petit vent de Gaspé m'aurait fait du bien !

Suzanne a dit...

@ Electra

Un roman à conseiller sans crainte ;-)
Merci pour le beau coucou, c'est très gentil et je l'apprécie vraiment. Prends soin de toi avec cette chaleur en plus ouf, c'est primordial.
À bientôt.

Anne a dit...

Mais c'est vrai qu'il est en poche, ce roman ! Je vais pouvoir l'ajouter à mes listes de livres pour mes élèves.

Suzanne a dit...

@ Anne
Tiens et pourquoi pas?!