mardi 29 novembre 2016

Joseph de Hervé Gagnon

Résumé
Montréal, 1893. Joseph Laflamme, présent près des lieux d'un meurtre, est arrêté et accusé d'avoir sauvagement massacré la victime. Il a beau clamer qu'il s'agit d'un coup monté, les circonstances l'accablent. Sa seule planche de salut réside dans l'enquête qui mène l'inspecteur Marcel Arcand vers une sinistre société secrète. Tout en essayant de soutenir sa femme, aux prises avec une profonde mélancolie, et malgré son impression que tout s'effondre autour de lui, Arcand est confronté à un cruel dilemme : céder au chantage ou laisser Laflamme être incriminé injustement.

Mon avis
Une première rencontre avec ce drôle de personnage qu’est Joseph Laflamme et je suis mal tombée je crois. Non que cette dernière aventure du journaliste soit inintéressante; pas du tout! C’est que pour faire la connaissance de Laflamme, le fait de devoir le faire en prison, ça fait curieux. Par contre, j’avoue que j’ai vraiment aimé ce dernier volet et je veux connaître plus en profondeur ce fameux Joseph alors je vais retourner en arrière, dès le premier opus Jack pour me faire une bonne idée de ce journaliste au caractère bien particulier. De plus, comme j’aime les polars historiques et qu’on me dit que cette série est présentée sous ce genre et avec des intrigues originales, ça m’attire encore plus.

Mais bon, revenons à notre journaliste, alcoolique et coléreux qui se retrouve en fâcheuse position car accusé de meurtre. Ne sachant pas trop ce qui est réellement arrivé, il devra compter sur son ami l’inspecteur Marcel Arcand qui devra tout tenter pour lui sauver la peau. Mais tout accuse Laflamme et Arcand va se buter à des obstacles difficiles à franchir notamment celui de la sacro-sainte église catholique et son pouvoir plus que douteux. Il fera face à des menaces, d’autres meurtres vont survenir, des sociétés secrètes et leurs lots de méfaits vont apporter bien des difficultés à Arcand qui devra aussi faire face à certains problèmes dans sa vie personnelle sans oublier la pression exercée par les proches de Laflamme pour que le tout se règle au plus vite.

Un bon roman que ce dernier tome des aventures de Joseph Laflamme qui comporte son lot de rebondissements et bien que certains passages font références au tome précédent : Benjamin, je n’ai aucunement perdu le fil de l’histoire. En fait je n’ai pas détesté l’histoire, les protagonistes sont attachants même l’irritante et très colérique Emma, sœur de Laflamme et le contexte historique est autant intéressant que réaliste. Bref ce polar se lit bien et il me tarde déjà de me plonger dans les autres tomes de cette série.

Joseph de Hervé Gagnon
Une enquête de Marcel Arcand
Libre Expression, 2016


Merci à Libre Expression et à Marie-Josée Martel du Groupe Librex.

4 commentaires:

Sandrine a dit...

D'Hervé Gagnon j'ai chez moi deux volumes, qui doivent être une série car ils sont dans un coffret. D'ailleurs encore sous blister : je ne sais pas du tout d'où vient ce coffret, c'est étrange... Bref, c'est "Le glaive de Dieu" et "Le grand oeuvre" et je ne crois pas que ça ait à voir avec ce Laflamme, à voir la couverture, ça semble plus médiéval. J'hésite à déchirer le blister pour en savoir plus : et si ces livres n'étaient pas à moi... mais à qui sont-ils alors ? Un vrai mystère :-)

Suzanne a dit...

@ Sandrine

Je n'ai pas lu ces deux tomes mais ce que je sais, c'est que c'est une petite série de deux volumes genre thriller historique/théologique se passant dans le Montréal de 1896 dans l'univers des sociétés secrètes et de franc-maçonnerie. Hum s'ils ne sont pas à toi; que font-ils chez toi alors??? Hihi mystère et boule de gomme.

Florinette a dit...

La couverture ne me donne pas envie de lire ce livre et pourtant ce que tu en dis est tentant. Bises et belle journée Suzanne

Suzanne a dit...

@ Florinette

Malheureusement les couvertures souvent ne sont pas attirantes et nous empêchent de découvrir de bonnes lectures. C'est le cas pour ce roman.