lundi 21 mai 2018

Un dernier baiser avant de te tuer

Estrie, 1976, un chalet au bord d'un lac. C'est le début de l'été. Claire, onze ans et demi, est heureuse d'être là, cet endroit qu'elle aime le plus au monde. Elle aime son frère, adore son père, n'aime pas particulièrement sa mère.
Mais elle s'inquiète. Ses parents ne s'entendent plus. Son père pourrait s'en aller.
Puis arrive Margaret.  Margaret va tenter de voler l'enfance de Claire et de son frère. 

Entre le bonheur idyllique qui marque les étés d'enfance et le drame qui fait prendre conscience qu'on n'est plus enfant, l'histoire d'une jeune fille sur le point de devenir elle-même.

Le résumé est invitant pour qui aime les histoires familiales sous une intrigue dotée d’un suspense psychologique. D’ordinaire, j’aime bien ce genre de lecture mais j’avoue sortir de ce roman avec le sentiment de déception que l’on rencontre malheureusement lorsqu’on se fait trop d’attentes.

Pourtant j’ai aimé dès les premières lignes le choix de la jeune Claire comme narratrice ce qui rend quand même le récit disons plus plausible sous les yeux de ce personnage principal. On y ressent plus aisément ses états, d’âme, ses émotions, ses peines, joies et son incompréhension face à certains événements et changements qui vont bouleverser sa vie et celle de son entourage immédiat.  Mais plus j’avançais dans ma lecture, moins j’y prenais plaisir. Bien sûr certaines situations quelque peu inattendues et l’entrée en scène de l’ambigu personnage de Margaret  m’ont donné l’espoir d’une suite disons plus percutante mais non, l’histoire s’est terminée comme ça…à plat.

C'est ma deuxième rencontre avec les mots de Jean-Pierre Bernié et ce n’est pas une réussite je l’admets mais je dois tout de même avouer que Un dernier baiser avant de te tuer m’a tout de même plu en partie sinon j’en aurais abandonné la lecture.   Finalement, comme tous les goûts ne se discutent pas ; à vous de voir  et bonne lecture.

Un dernier baiser avant de te tuerJean-Philippe Bernié
Libre Expression , 2018, 240 p.

Autre roman de l'auteur sur le blogue: 
Quand j'en aurai fini avec toi

2 commentaires:

Les Lectures de Florinette a dit...

Belle journée ma Suzanne, je t'embrasse.

Suzanne a dit...

@ Florinette
Merci gentille amie et magnifique journée pour toi aussi.