vendredi 12 avril 2019

L’Outsider, Stephen King

Je lis King depuis un sacré bon bout et je dois dire que, malgré quelques déceptions, ses écrits m’ont vraiment plu et L’Outsider fait partie de la catégorie excellente lecture.
Dès la première page le rythme s’accentue, l’angoisse monte petit à petit jusqu’à se demander jusqu’où King va nous emmener cette fois-ci.  Mêlant le genre, passant d’intrigue policière au roman touchant à l’étrange et au surnaturel, l’auteur semble prendre un malin plaisir à nous mener là où il le désire.

En fait le tout débute par la découverte du corps mutilé d’un jeune garçon de onze ans. Son entraîneur de baseball : Terry Maitland est vite soupçonné de cet horrible meurtre d’autant plus que plusieurs témoins l’ont aperçu emmener le garçon, que son ADN ainsi que ses empreintes ont été retrouvées autant sur le lieu du crime que sur le corps de la victime. Donc, tout accuse Maitland pourtant, d’autres témoins affirment qu’ils étaient en compagnie de l’accusé dans une autre ville et d’autres preuves le prouvent. Bref, Maitland semble posséder un alibi en béton. Dans ce cas, même si tout l’accuse autant que tout l’innocente, comment le suspect a-t-il pu se retrouver dans deux endroits en même temps?  Mystère!

Quelle histoire vraiment! À partir d’une enquête policière, on va basculer dans le surnaturel. Surprenant, apeurant, terrifiant par moment et King maîtrise parfaitement son sujet. Son intrigue est construite avec intelligence et nous tient en éveil dès les premières lignes. Petit à petit on ressent l’inquiétude, la menace, la peur au même rythme que les personnages. Parlant des personnages,  l’auteur a su parfaitement bien les intégrer; chacun à sa place dans un rôle bien défini et sont tous plus intéressants les uns que les autres, même les plus diaboliques.

Finalement, j’ai passé un excellent moment de lecture en plein milieu d’une histoire très bien réussie. Avec L’Outsider, on retrouve le talent de conteur de King et celui-ci frappe en plein dans le mille car la magie opère à nouveau. À lire.

 L’Outsider, Stephen King
Albin Michel, 2019

Autres romans de l'auteur sur le blogue:
22/11/63 - Ça - Cycle de La Tour sombre - Dôme - Joyland - La ligne verte - Le bazar des mauvais rêves - Trilogie Billy Hodges Mr Mercedes t1- Carnets noirs t2- Nuit noire, étoiles mortes - Rose Madder - Running man

6 commentaires:

zarline a dit...

Ca fait bien longtemps que je n'ai plus lu du King mais depuis ses derniers quelques romans sortis, ça me titille de nouveau. Peut-être avec celui-ci...

Suzanne a dit...

@ Zarline

Bonjour Zarline. N'hésite pas pour celui-ci, il se lit très bien. Bonne future lecture et merci de tes mots.

Alaska a dit...

Je l'ai adoré celui-là! C'est vraiment bon! On se demande tout le long comment c'est possible. J'y vois des liens avec Ça aussi. Bref, une excellente lecture!

Florinette a dit...

Moi aussi, cela fait bien longtemps que je n'ai pas ouvert un livre de Stephen King et celui-ci est bien tentant. Merci ma Suzanne pour cette découverte et belle journée, je t'embrasse !

Suzanne a dit...

@ Alaska

En effet, c'est un bon cru qu'il ne faut pas négliger.

Suzanne a dit...

@ Florinette

N'hésite pas à le parcourir un de ces jours.il en vaut la peine.
Belle semaine mon amie.