lundi 19 janvier 2015

Armadale de Wilkie Collins

Résumé
Selon Borges et Henry James, sur ce point d’accord, s’il fallait se résoudre à ne lire qu’un seul livre de Collins – ce qui est en soi une contrainte insupportable – il faudrait que ce soit Armadale : car ces 800 pages foisonnantes embrassent à peu près tous les registres où se complaît d’ordinaire l’écrivain, humour bien noir compris.- Un livre dont l’unique but, prévenons tout de suite l’innocent lecteur, est d’égarer celui qui aura eu l’imprudence de l’ouvrir. Résumons : – Tous deux s’appellent Allan Armadale : l’un est tout ce que l’autre n’est pas ; l’un sait, surtout, ce que l’autre ne sait pas – et l’un des deux, semble-t-il, est de trop sur cette terre. A partir du thème éternel de la rivalité entre Caïn et Abel (amour et haine confondus), Wilkie Collins brode une intrigue au fil de laquelle le lecteur est convié à toutes les conjectures, c’est-à-dire à tous les égarements. […]

Mon avis (Lu il y a un bout)
Wow, quel excellent roman! Je suis complètement sous le charme. Un bouquin de plus de 800 pages mais qui se parcourt si bien que je regrette de l’avoir déjà terminé.
Une histoire dont l’intrigue captive, que dis-je, accroche au point tel qu’il m’a été très difficile d’en quitter les pages pour aller à mes autres occupations.
Un roman dans lequel règnent en reines et rois de magnifiques personnages fort bien imaginés par une plume à l’incroyable talent.

Milieu du XIXe siècle sous une très victorienne Angleterre, deux jeunes hommes portant les mêmes nom et prénom, sans se connaître ont aussi le même héritage de meurtre et mystère légué par leur paternel respectif ayant eux aussi les mêmes noms et prénoms. Cet héritage pour l’un est un terrible secret jamais dévoilé et pour l’autre une source de malheurs sans qu’il ne sache trop pourquoi. Mais le hasard fera en sorte que ces deux jeunes hommes se rencontreront et leur vie sera pour l’un, comme pour l’autre complètement chamboulée car, petit à petit, ces deux Allan Armadale vont devenir amis et certains secrets et mystères vont se dévoiler à eux.

Une sacrée bonne histoire où se mêlent et s’emmêlent amour, amitié et haine ou encore jalousie complot, complot et meurtre.
Armadale est un roman qui fait partie de la catégorie lecture inoubliable tellement il est riche de tout.  Un envoûtant désir de savoir  cours constamment au long des pages ce qui ajoute au plaisir de lire cette palpitante histoire.
Difficile d’ajouter à ce billet car la teneur de ce livre ne s'écrit pas, elle se  vit et se ressent chacun à sa façon. Mais ce qui est certain c’est que personnellement,  j’ai  vraiment  adoré cette rencontre avec les mots d’un grand auteur et j’ai la ferme intention de poursuivre ma découverte de ses autres œuvres.

Armadale de Wilkie Collins
Phébus Libretto, 2000

2 commentaires:

line a dit...

J'ai lu quelques titres de cet auteur, et j'aime bien.

Suzanne a dit...

Oui et j'ose te conseiller celui-ci sans hésitation.