lundi 2 février 2015

Le cœur de la baleine bleue de Jacques Poulin

Résumé :
Troisième roman de Jacques Poulin, Le coeur de la baleine bleue est à la fois une histoire de coeur et un « voyage vers le pôle intérieur », selon la belle expression d'André Breton. Noël, le personnage principal qui est aussi le narrateur, a reçu un coeur de jeune fille de quinze ans. Il entreprend sa convalescence dans le Vieux-Québec dont il nous fait découvrir les artères historiques et les principaux centres d'intérêt. Parallèlement au monde intérieur qu'il évoque, tout animé de douceur, transparaît la dimension d'un monde bien réel qu'il tente, non sans effort, de concilier avec le premier.  De là l'importance qu'il attache, à mesure que l'histoire progresse, au rêve et au souvenir, en particulier celui de son enfance [...]

Mon avis (Lu il y a quelques temps)
Une fois de  plus je suis conquise par les mots de ce grand auteur. Un roman d’apprentissage vers une autre vie, une histoire de renaissance dans laquelle Noël, notre héros, change totalement suite à une greffe de cœur. Cœur qu’il a reçu d’une jeune fille fragile et douce. Lui si froid et taciturne, par on ne sait quel miracle, va être transformé en un homme bon. Noël va reprendre goût à la vie et partira à la recherche de lui-même, d’avant.  Ce recul en soi va se faire au fil de belles ballades à  travers ce vieux Québec si cher à l’auteur.

Un beau voyage au côté d’un personnage qui ne demande qu’à comprendre ce qui lui arrive. Pourquoi de nouvelles émotions le bousculent et le touchent tant?
Bref, voilà un autre bel écrit de Poulin . Une plume tendre, créative et poétique à la fois. Un roman aux mots qui restent là, en nous, même longtemps après en avoir refermé la dernière page. À lire vraiment.

Petit extrait :
Quand vous voyagez à l’intérieur de vous-mêmes, les courants vous entraînent fatalement vers votre enfance et vous risquez fort de retrouver des souvenirs qui vous feront perdre le chemin du retour.

Le cœur de la baleine bleue de Jacques Poulin
Bibliothèque québécoise BQ, 1995

Également lus de l'auteurL'anglais n'est pas une langue magique - L'Homme de la Saskatchewan - La tournée d'automne - La traduction est une histoire d'amour - Les yeux bleus de Mistassini

Aucun commentaire: