dimanche 14 juin 2015

Et oui j'ai succombé!

Voilà j'ai ouvert ma page Facebook!

Bien sûr tu vas y retrouver plusieurs billets provenant de mon blogue mais d’autres côtés sortant du littéraire.
De plus, comme j'aime beaucoup suivre la blogosphère livresque, je me suis rendue à l'évidence que ce réseau social ajoute à ma passion.

Alors, si tu as aussi ton petit coin Facebook et que tu veux m’y retrouver, n'hésites pas.
C'est ICI

Pssst. Balades entre les lignes aussi à son petit coin, si tu aimes, n'hésites pas.

C'est ICI

9 commentaires:

Claude Lamarche a dit...

Je te suivrai donc là aussi.

Suzanne a dit...

@ Claude Lamarche

Merci gentille dame.

keisha a dit...

Bien bien!Tu verras facebook c'est sympa pour échanger sur les bouquins (et les chatons aussi ^_^) mais fais attention à ne pas trop trop raconter, car on ne revient pas en arrière!

Suzanne a dit...

@ Keisha

Merci pour le conseil gentille dame mais ne t'inquiètes pas, je serai être prudente.

Belle journée à toi.

Marie-Claude Rioux a dit...

Et moi, je branle encore dans le manche! Mon blog me prend tellement de temps...
Je crains que de devenir active sur Facebook se fera forcément au détriment du blog.
Je sais aussi qu'une page Facebook triple la circulation sur un blog...
Mais... je continue de repousser à plus tard!

Suzanne a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Suzanne a dit...

@ Marie-Claude
Je te comprends mais personnellement la décision de me joindre à Facebook a été longue à venir et sous certaines conditions dont celle de ne négliger en aucun temps mon blogue car, entre les deux, ma préférence va à la blogosphère

Bérénice a dit...

Je suis bien ravie de retrouver là-bas (et de te retrouver tout court, même si je n'ai jamais cesser de lire tes billets) !
Et tu as raison de privilégier la blogosphère, car beaucoup plus riche et passionnante et les échanges beaucoup plus intenses !

Suzanne a dit...

@ Bérénice
Contente aussi de te retrouver. Tu as raison, même si Facebook a ses bons côtés, la blogosphère offre plus d'intimité.
Merci pour tes mots gentille dame.