mercredi 7 septembre 2016

Esprit d'hiver, Laura Kasischke

Résumé
Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d'angoisse inexplicable. Rien n'est plus comme avant. Le blizzard s'est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant...

Mon avis
J’ai remis la lecture de ce roman à maintes reprises me disant que d’autres arrivés avant lui dans ma pile méritaient autant que je m’y attarde. Mais suite à la proposition de Kidae d’en faire une lecture en duo, bien je me suis dit que c’était l’occasion de le lire enfin sinon encore combien de temps aurais-je pris avant de m’y mettre. Et bien voilà, c’est fait et j’avoue que je ressors de cette lecture avec une opinion mi-figue, mi-raisin.

D’abord le côté négatif. Les longueurs et je vous assure qu’il m’a fallu de la patience sinon, j’aurais refermé au bout d’une trentaine de pages. Puis les répétitions entre autre celle-ci :  ''Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux''. Plus capable au point tel que ça m’a agressée pendant un bout.  Oui je peux comprendre que l’auteure a voulu installer une tension continue mais là c’était trop. Puis ces fameux retours en arrière, en Russie plus précisément, encore là j’ai failli tout lâcher !  Mais j’ai tenu bon car, au bout du compte, aimant bien lire ce genre d’univers en huis-clos dans lequel on tente de comprendre le mystère qui se cache derrière certains personnages: ici cette tension entre Tatiana et Holly qui  devient de plus en plus inquiétante au fur et à mesure qu’avance le récit.  Et puis arrive le dénouement final; tout à fait saisissant!

Bref, malgré le choix de l’auteure d’étirer lentement le suspens, j’avoue que le côté psychologique des personnages et l’étrange ambiance maintenue jusqu’à la fin m’ont tout de même permis de passer un beau moment de lecture au point que je vais sûrement renouveler l’expérience d’un autre écrit de Laura Kasischke.

Esprit d'hiver, Laura Kasischke
Éditeur Christian Bourgois, 2013

10 commentaires:

Marie-Claude Rioux a dit...

Je l'ai lu lors de sa parution et j'ai eu un ressenti similaire. Avec Laura Kasischke, c'est toujours pareil. Je plonge, j'ai envie d'abandonner, puis je me rends jusqu'au bout. À trois-quatre reprises, il en a été ainsi. Certains «tics» d'écriture m'agacent et il y a toujours un mystérieux malaise qui s'installe. Avec ce roman, il fallait se rendre jusqu'à la fin, car c'est là que tout se précise. Et quelle fin!
J'ai tant à lire que je doute de refréquenter un jour cette auteure. Chat échaudé...

Suzanne a dit...

@ Marie-Claude

Assez ardue à lire cette dame . C'est mon premier et comme écrit dans mon billet, je vais peut-être la relire. On me conseille son dernier: ''Les revenants''. Tu l'as lu?

keisha a dit...

Je déteste aussi ces fameuses répétitions, je suis donc allée direct à la fin, et voilà (oui, méthode radicale). Mais Les revenants, je confirme, c'est très bien, et pas de ces tics d'écriture.

Marguerite a dit...

Je l'avais noté suite aux bons commentaires de Claudia Larochelle et des invités à l'émission Lire à ARTV mais on n'y parlait pas de longueurs. Je ne sais plus trop s'il me tente. Je n'en ferai certainement pas une priorité.

Marie-Claude Rioux a dit...

Le thème des "Les revenants" m'a freinée! J'ai passé mon chemin!

Suzanne a dit...

@ Marguerite

Hé hé salut jeune dame.
Concernant les longueurs oui il y en a car; selon moi lorsque l'intrigue s'étire avant que le suspens ne devienne disons, plus ''vivant'', j'appelle ça des longueurs. C'est ce que j'ai ressenti mais ce n'est qu'une opinion personnelle. Par contre; dépasser ces petits ''désagréments'' là ça devient plus passionnant. Si tu le lis, tu me diras.

Suzanne a dit...

@ Marie-Claude

J'ai lu en effet mais je verrai bien. Pour l'heure, j'ai une énorrrrme pile à lire et encore bien des billets en retard alors tu vois où est ma priorité. ;-)

Fanny a dit...

J'ai lu récemment "Rêves de garçons" et c'était ma première rencontre avec cette auteure. Je n'ai pas été subjuguée et on m'a conseillé celui-ci... à lire ton avis, je retrouve ce que j'avais reproché à ma lecture. Je ne crois pas réitérer l'expérience!

Suzanne a dit...

@ Fanny

Bonjour Fanny.
En effet, à la lumière de plusieurs commentaires lus, je me rends compte que son style d'écriture agace plusieurs lectrices.
Je vais en lire un autre histoire de combler ma curiosité et je verrai.

Belle journée.

Suzanne a dit...

@ Keisha!!! je viens à peine de voir ton mot, mes excuses.

Je note Les revenants.