samedi 10 septembre 2016

Glen Gould, ma vie à contretemps, Sandrine Revel

Résumé
Glenn Gould, star planétaire de la musique classique, génie absolu et solitaire. Cette biographie retrace la vie du célèbre pianiste canadien pour tenter de comprendre sa personnalité cachée et en percer le mystère... Pourquoi a-t-il arrêté si brutalement sa carrière de concertiste ? Pourquoi est-il devenu une des premières figures de l'ère médiatique à vouloir disparaître ? Sandrine Revel met tout son talent au service de cette peinture magnifique d'un génie au mal-être tangible.

Mon avis
Bien qu’ayant enseigné la musique, je ne connaissais que très peu de ce grand pianiste. Bien sûr  ses célèbres Variations Goldberg ont accompagné plusieurs de mes lectures et je me réjouis encore d’entendre sa virtuosité.  Mais dès que l’on m’a suggéré cette BD racontant la vie de monsieur Gould, je n’ai pas hésité et je viens maintenant vous jaser de cette très jolie lecture.

Avec Glen Gould, une vie à contre temps, Sandrine Revel nous offre en images le portrait d’un être solitaire, fragile, hypocondriaque, angoissé, marginal mais extrêmement passionné par la musique. Un homme doué, que dis-je un génie, qui, sous une personnalité complexe, a cherché tout au long de sa brève vie à atteindre la perfection musicale.

Scénario et dessins aux couleurs douces se complètent bien pour nous mener adroitement à travers le parcours de Gould. Parcours  fait d’allers et retours à partir des souvenirs du musicien cloué sur un lit d’hôpital suite à un ACV et de ceux des parents et amis.  Se succèdent des moments tantôt joviaux, tantôt tristes, tantôt bouleversants mais tous très bien présentés. On découvre des scènes de la vie de Gould, une partie de sa jeunesse, son apprentissage musical, son amour des animaux, ses contacts avec autrui et particulièrement d’où lui vient sa posture quasi couchée sur le clavier et comment est né sa relation pour une chaise au lieu d’un tabouret ou d’un banc comme se servent tout autre pianiste.

Bref cette bande dessinée est un très beau portrait d’un grand virtuose et fort bien présentée avec respect et sensibilité.  Un album très réussi.

©White Pine Pictures

Glen Gould, ma vie à contretemps de Sandrine Revel
Dargaud 2015




6 commentaires:

Florinette a dit...

J'apprécie de plus en plus les BD qui relatent des biographies ou des faits réels. En plus les dessins sont magnifiques et chaque détail à son importance... Bises et belle journée Suzanne !

Suzanne a dit...

@ Florinette

Tu as raison et celle-ci en est un bel exemple. N'hésite pas si tu ne l'as pas lu.

Bon dimanche.

Marguerite a dit...

Oh tu as enseigné la musique ?

Nous avons la même lecture en cours Suzanne : Station Eleven. J'en suis à 250 pages, j'aime bien jusqu'à maintenant, et toi ? Je suis hors sujet, désolée...

Suzanne a dit...

@ Marguerite

Oui guitare (Classique, populaire, électrique) puis le chant.

Finalement j'ai terminé Station Eleven, je n'ai pas détesté. J'en parle bientôt.

Bonne journée gentille dame.

Anne a dit...

Une belle BD au découpage très original et aux couleurs réussies.

Suzanne a dit...

@ Anne
En effet et j'avoue que cette BD m'a permis de découvrir la musqie de l'artiste plus intensément.