mercredi 14 septembre 2016

Tout n'est pas perdu, Wendy Walker


Résumé :
Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d'effacer le souvenir d'une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l'a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d'Alan, et lui confient leurs pensées les plus intimes, laissant tomber leur masque pour faire apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles.

Mon avis
L’histoire s’ouvre sur une scène de viol. Celui d’une jeune fille de quinze ans Jenny Kramer.  Comme entrée ça choque et bouleverse y’a pas à dire et j’avoue que ce récit a joué sur mes émotions. Je me suis questionné sur bien des choses particulièrement sur certains détails rencontrés au fil de ma lecture.  Mais n’ayez crainte je n’ai aucunement l’intention de divulgâcher sur le contenu de cet excellent thriller. Cependant, laissez-moi vous en dire quelque peu en espérant que mes mots vous convaincront de lire à votre tour ce roman.

Dès le début c’est par la voix du narrateur, le psychiatre Alan Forrester,  que nous est décrite cette histoire très intrigante.  Suite au viol de la jeune Jenny, les médecins traitants,  avec l’accord de la mère,  vont lui administrer un traitement pour lui faire oublier ce qu’elle a subit. Mais la santé mentale de la jeune fille va aller en déclinant jusqu’à ce qu’elle tente de se suicider.  Jenny s’enfonce, sa famille et ses proches également. Donc chacun leur tour, ils vont se confier au psychiatre en racontant leurs émotions face à cette terrible épreuve. Chacun va se laisser aller dans leurs confidences en dévoilant leurs peurs, leurs souffrances et petit à petit, laisser transparaître des secrets trop longtemps enfouis.

De sacrés personnages peuplent ce roman. Outre le psychiatre et la jeune victime, on rencontre Charlotte, la mère pour qui tout doit rester impeccable surtout la réputation de la famille au détriment de son entourage. Puis Tom,  le père, qui n’aura de repos que lorsque l’agresseur sera retrouvé. Alors ce conflit d’idées et de valeurs va ajouter au malheur de leur fille Jenny et laisser des marques.

Cette histoire n’est pas qu’un thriller psychologique. Ce que nous offre l’auteure va au-delà du comportement pathologique des personnages, elle joue aussi sur les valeurs existentielles, les réflexions et les questionnements de ses personnages et, par le fait même, on se laisse prendre au jeu par nos propres interrogations. Ce fut mon cas car je me demande encore si, un tel traitement post-traumatique existait,  j’accepterais de me souvenir ou d'oublier!!   Et quels seraient les dommages collatéraux et conséquences si on s’amusait à effacer la mémoire des gens ?

Finalement, Tout n’est pas perdu est un thriller au suspens percutant dans lequel la manipulation mentale a une place de choix. Une histoire qui marque dès ses premières phrases jusqu’à la chute fort surprenante. Un premier roman parfaitement réussi que je vous recommande les yeux fermés.

Tout n'est pas perdu, Wendy Walker
Sonatine 2016 


Merci aux Éditions Sonatine et à Interforum pour l'envoi.

6 commentaires:

Marie-Claude Rioux a dit...

J'ai manqué ce titre? Il a tout pour m'intéresser. L'intrigue semble fort passionnante. Et la scène d'ouverture... Ça commence fort! Je le note!

Airelle a dit...

Cela semble bien et me tente.

Suzanne a dit...

@ Marie-Claude
Note et lis-le, je t'assure d'un très bon moment de lecture. Tu me diras.

Suzanne a dit...

@ Airelle

Bonjour et bienvenue Airelle.

Ce roman est plus que bien, n'hésite pas à le découvrir à ton tour. Tu me diras.

Céline a dit...

Je note ce polar ! Même si la scène d'ouverture me semble un peu dure...

Suzanne a dit...

@ Céline
Note, note Céline car malgré cette scène, l'histoire est excellente et fort bien présentée.