mardi 18 juillet 2017

Le livre noir des Hells Angels

Qui d’entre nous n’a jamais entendu parler des Hells Angels, bande de motards criminalisés sévissant autant au Canada, qu’aux États-Unis ou encore dans quelques partie d’Europe? Avant les opérations Carcajou, Printemps 2001 et SharQc, ce groupe de motards était devenu l’ennemi public numéro 1 de toutes les escouades policières québécoises et canadiennes.

Mais suite à ces opérations et aidés par quelques anciens membres devenus délateurs, les forces policières ont pu mettre sous verrous un bon nombre de ces criminels. Cependant, plusieurs vices de forme, longueurs dans les procédures judiciaires, preuves insuffisantes certains condamnés ont vu leurs peines être considérablement réduites et même pour quelques-uns; complètement effacées.
Donc, malgré une loi antigang, malgré les saisies et le travail acharné des enquêteurs, au moment de mettre sous presse ce Livre noir des Hells Angels la plupart des motards arrêtés sont déjà en liberté et ont le loisir de reprendre leurs activités illicites et ce principalement au Québec.

Revivrons-nous à nouveau une escalade de violence semblable à celle que cet essai nous démontre page après page? Ce document est très dense et comprend des témoignages (autant des enquêteurs que des délateurs), des photos montrant des saisies de drogue, l’arsenal des motards, quelques-uns de leurs repères, des scènes de meurtres (certaines très sanglantes), des visages triomphants, rieurs d’hommes s’amusant dans des soirées bien arrosées en oubliant que l’après-midi même certains d’entre eux avaient commis des meurtres.

Une réelle immersion dans les coulisses d’un empire secret où trafic de drogue, corruption, rackets, meurtres font bon ménage au détriment d’une société qui se ferme les yeux par peur de représailles. Ce livre noir des Hells Angels est non seulement un essai et un guide abondamment illustré sur cette bande de motards mais aussi un excellent ouvrage d’archives dont les faits s’échelonnent dès les débuts du club (chapitre québécois/canadiens) dans les années 70 jusqu'à aujourd’hui.
Un portrait saisissant et fort bien documenté sur une des pires sinon la pire bande de motards criminalisés au monde.

Le livre noir des Hells Angels, Collectif
Éditeur : Du Journal, 2017

2 commentaires:

Marion a dit...

Brrrrr, ça fait froid dans le dos.

C'est vraiment comme les différentes mafias qui existent un peu partout dans le monde.

Si l'un d'entre eux tombe, d'autres prennent la relève. La fin de telles organisations ne semble pas envisageable. Une seule solution, rester à distance.

Dis-donc, hi, hi, ce n'est pas exactement ce que l'on appelle une petite lecture légère estivale !!! :-D :-D :-D

Suzanne a dit...

@ Marion
Ah ah en effet ce n'est pas une lecture de plage mettons!!! Et malheureusement le pouvoir attire le pouvoir comme l'argent attire l'argent et ces genres de groupes n'ont qu'une seule visée, celle de détenir le monopole côté drogue. Enfin on pourrait en parler longtemps. Ce livre/essai/portrait est vraiment réussi, les photos sont magnifiques et les extraits sont vraiment bien choisis. Je suis consciente que ce livre n'intéressera pas tout le monde mais pour ceux/celles que de tel sujet intéresse, c'est un livre de référence. ;-)