mardi 6 novembre 2018

Les cordes à linge de la Basse-ville, Lyne Richard

Campé dans le quartier populaire de Saint-Sauveur à Québec, ce roman par nouvelles de Lyne Richard raconte les hauts et les bas d’une petite communauté aux prises avec les aléas de la vie […]. À l’horizon se dressent les cordes à linge de la Basse-Ville, tels des révélateurs des destins croisés et contrastés […]

Je ne m’éterniserai pas en une longue chronique sur ce très bon recueil de petites mais intenses nouvelles car les mots que nous offrent Lyne Richard il vous faut vraiment les découvrir. Des tranches de vie, des parcours aux personnages différents mais qui, sans vraiment se connaître, se sont croiser sans se prêter attention pour certains mais pour d’autres ces brèves rencontres sont devenues d’inoubliables moments.
Autour d’un quartier vivent des êtres humains avec chacun/chacune leurs instants de vie, d’espoirs, de peines, des bouts de tendresse, d’amour, de ruptures et de tristes moments comme la mort par exemple.  Des êtres ordinaires tantôt rêveurs et /ou marginaux, tantôt fragiles ou tout autant insensibles ces personnages ont chacun un premier rôle dans l’un ou l’autre des récits qui s’étalent sous nos yeux.

Lyne Richard raconte bien même très bien. Qu’elle nous parle d’un jeune garçon à la boîte jaune, d’Ana et David, de Cindy ou Léonard ou encore d’un itinérant, d’un photographe ou d’Andréa et ses silences, elle nous présente chaque protagoniste avec émotion et sensibilité.  Une écriture magnifique que celle de cette autrice qui nous mène habilement au fil d’histoires touchantes et accrocheuses.

Bref, une très belle réussite que cette première rencontre avec les mots de Lyne Richard que je n’hésiterai aucunement à lire à nouveau.

« ... les cordes à linge racontent, elles sont comme des albums de photos que l’on feuillette un soir de solitude. […]Les cordes sont aussi pleines de départ. […] 
Il arrive que les chagrins d’amour se pendent aux cordes à linge. »

Les cordes à linge de la Basse-ville, Lyne Richard
Lévesque éditeur, 2018



4 commentaires:

Marion a dit...

Oh! J'aime déjà! :) Les petites choses de la vie et leur poésie. Ça me parle toujours. Beaucoup.

Merci, merci!

Et plein de bises d'automne !

Suzanne a dit...

@ Bonjour gentille Marion.

N'hésite pas à le lire car la plume qui signe cet excellent recueil est magnifique.
Bonne future lecture mon amie.

Les Lectures de Florinette a dit...

"Les cordes à linge" rien que de lire ces quelques mots, ça sent bon l'été !!
Bell journée ma Suzanne, je t'embrasse

Suzanne a dit...

@ Florinette

Elle écrit tellement bien je t'assure...