vendredi 21 décembre 2018

Sauvage, baby, Patrice Godin

« Derrière chaque crépuscule se cache une aube. »
Sam a connu les horreurs du monde et de la guerre comme opérateur au sein des Forces spéciales.
Alexia, une jeune femme trans, tente d'échapper à la violence qu'est devenue sa vie.
La liberté a un prix.  Et cette liberté, parfois, se paie de chair et de sang.

Alexia tente de se sortir des griffes de Frank, son souteneur, qui l’a entraînée dans le monde de la prostitution et dans lequel elle vit depuis trop longtemps déjà. Lors d’une sortie avec Frank, elle va réussir à s’échapper et va croiser la route de Sam, ancien membre des forces spéciales, qui, bien que retiré, garde en lui l’instinct du défenseur autant que celui de guerrier et va choisir de protéger Alexia.
Ces deux êtres complètement à l’opposé l’un de l’autre vont se rejoindre en un même désir, celui de continuer à avancer en tentant d’oublier leur passé respectif qui, autant pour l’un que pour l’autre, contient trop de blessures.
Il y a Sam qui, malgré son choix de devenir combattant, ne peut oublier l’horreur de la guerre. De plus, constamment au loin, il n’a pas vu grandir sa fille et pour lui c’est le plus grand regret de sa vie. Et il y a Alexia, qui depuis sa jeunesse subit l’intolérance et les violences autant psychologiques que physiques, ne désire que se libérer enfin de toutes ces cruautés. Bref, deux personnages brisés par la vie et ayant en eux des fissures profondes vont cheminer ensemble afin d’accepter qui ils sont et s’apprivoiser.

Évoquant des thèmes comme la prostitution, la guerre, la brutalité, l’abus et  l’intolérance, l’auteur n’hésite pas à décrire la sauvagerie dans le monde et malgré l’univers sombre dans lequel il plonge ses personnages, il nous démontre également qu’il faut s’accrocher, ne jamais abandonner et croire profondément qu’il n’y a pas que la bêtise humaine.

C’est ma première rencontre dans l’écriture de Patrice Godin que je ne connaissais qu’en tant qu’acteur et j’avoue que prendre la plume lui réussit très bien car avec Sauvage, Baby il le démontre parfaitement. À lire sans modération.

Sauvage, Baby de Patrice Godin
Éditions Libre Expression, 2018


4 commentaires:

Les Lectures de Florinette a dit...

J'aime beaucoup cette phrase : « Derrière chaque crépuscule se cache une aube. » car il y a toujours de l'espoir... Merci ma Suzanne et j'en profite d'être chez toi pour te souhaiter de très belles fêtes de Noël et de fin d'année en t'embrassant bien fort !

Suzanne a dit...

@ Merci mon amie Florinette et bien du bonheur et de très joyeuses fêtes pour toi et les tiens.

Marion a dit...

« ...il faut s’accrocher, ne jamais abandonner et croire profondément qu’il n’y a pas que la bêtise humaine. »

On peut en effet continuer d'y croire lorsque l'on rencontre de belles personnes, des amies qui partagent les valeurs essentielles d'un monde de paix et de tendresse.

Avec un peu de retard, je te souhaite, Suzanne, un très beau noël et d'heureuses fêtes. Avec ou sans le Bon Dieu, c'est toujours bien de s'accorder une trève, un moment de pause, juste pour savourer le fait d'être en vie et aimées.

Plein de bises > à partager avec tous ceux qui s'accrochent et qui nous permettent de continuer à croire en un monde serein et paisible.

Câlins

Suzanne a dit...

@ Marion

Je n'ai pas encore eu le plaisir de te rencontrer en chair et en os, ce privilège que tu me fais d'être mon amie même ''virtuelle'' m'apporte beaucoup. Merci d'être là et plein de petits et grands bonheurs pour toi et tes proches. Gros câlins.