samedi 10 janvier 2015

Germinal de Émile Zola

Résumé 
Publié en 1885, Germinal fait partie de la série Rougon-Macquart. Il est la treizième œuvre de cette série de vingt.
Roman de la lutte des classes et de la révolte sociale, Germinal est un vibrant plaidoyer en faveur des déshérités et des exploités. Portée par un puissant souffle lyrique, cette œuvre épique et poignante exprime le rêve de Zola   " d'un seul peuple fraternel faisant du monde une cité unique de paix, de vérité et de justice".

Mon avis (Lu il y a un bon bout)
Ah Germinal, treizième opus des Rougon-Macquart. On me l’a tant conseillé et encensé que, je l’avoue, autant j’avais envie de le lire, autant j’avais crainte de le lire de peur d’être déçue. Mais bien au contraire, ce roman m’a plu et beaucoup à part ça.
Cependant Germinal ne raconte pas une histoire doucereuse mais plutôt l’auteur nous fait le portrait de la dureté, la misère et l’exploitation des travailleurs fort bien détaillés comme lui seul sait le faire.

Une lecture pas facile, dure et bouleversante tant l’injustice envers le «petit peuple» prend de la place au travers cette histoire. De magnifiques personnages tels Étienne Lantier (fils de Gervaise Macquart), la belle Catherine (fille Maheu, famille de mineurs), le désagréable Chaval  sont les maîtres d’œuvre et non les moindres de cette épopée fort bien détaillé de luttes de mineurs bravant le patronage excessif afin d’avoir de meilleures conditions de travail .

Un excellent roman tout autant fait d’espoir et de courage parmi ces luttes et grèves afin que la justice et l’égalité existent enfin et d’éliminer la dominance de ces  bourgeois trop gourmands.
Une histoire fascinante que Germinal et son propos, malgré l’époque (19 e siècle) est encore d’actualité malheureusement.  Un roman brillamment écrit que je vous conseille de vous procurer et d’en faire, à votre tour, la très belle découverte. Bonne lecture.

Germinal de Émile Zola
Livre de poche, 1970.

Lus de l'auteur: La Fortune des Rougon - La Curée - Le Ventre de Paris - La Conquête de Plassans -La Faute de l'abbé Mouret - Son Excellence Eugène Rougon - L'Assommoir - Une page d'amour - Nana - Pot-Bouille - Au bonheur des dames - La joie de vivre

2 commentaires:

Kidae a dit...

Lu il y a très longtemps. Je me souviens d'un livre fort mais dur.

Suzanne a dit...

@ Kidae

Comme quelques-uns des écrits de Zola. Plus je le lis, plus je me rends compte qu'il aimait décrire et faire savoir au monde la misère humaine, les injustices et les abus de pouvoir. J'avoue que je ne déteste pas ça ;-)