jeudi 1 janvier 2015

La Constellation du Lynx de Louis Hamelin

Résumé
En 2001, à la mort de son ancien professeur, l’éditeur-poète Chevalier Branlequeue (un nom de plume !), l’écrivain Samuel Nihilo décide de poursuivre les recherches de ce dernier sur la crise d’octobre 1970. Chevalier y a toujours vu l’aboutissement d’une conspiration politique. De Montréal, où commence son enquête, jusqu’au village mexicain de Zopilote, où les chemins de Nihilo et d’un ex-felquiste se croiseront, en passant par l’Abitibi des grands espaces – si somptueusement décrits –, les recherches de Samuel vont rapidement se concentrer sur le rôle joué en 70 par les services secrets, l’escouade antiterroriste et toute une panoplie de personnages pas nets, dont le spectre quasi shakespearien du ministre assassiné ! Dans cette extraordinaire fresque, premier grand roman sur la crise d’Octobre, Louis Hamelin réinvente l’histoire du terrorisme au Québec et fait le portrait, souvent très drôle, d’une société entre deux époques. Roman historique ? Polar ? Thriller politique ? Tout cela et bien plus encore !

Mon avis (Lu il y a quelques temps)
C’est le premier roman de Hamelin que je lis et ouf, je ressors de cette lecture complètement envoûtée par le style et la plume de cet écrivain. Quel talent! D’une histoire  qui a chamboulé le Québec, de cette crise d’octobre 1970 il nous offre une version «fictive» de ces événements sous un regard inquisiteur et différent basé sous tout un travail de recherches. Inouï mais ô combien intéressant du début à la fin.
Lors de cette «Crise d’octobre», j’étais adolescente mais j’ai suivi avec assiduité ces événements. Tout le monde en parlait ouvertement surtout ceux en dehors de Montréal car il y avait moins risque de représailles des forces policières et militaires. De plus, malgré mon jeun âge et même si je n’avais pas droit de vote, j’étais très captivée par  tout ça car j'étais entourée de fervents québécois. Alors pas besoin de vous dire l’intérêt que suscitait ce sujet à l’époque et même encore aujourd’hui car, soyons honnêtes, peu de choses vraies sont ressorties de tout ça.

Quelles parties, quels secrets ne furent jamais révélés?  Bien sûr, ce furent de malheureux événements parce que lorsqu’il y a mort d’homme, rien ne peut être réjouissant par contre, les dessous de toute cette histoire, les justes faits qui ont conduits à cette mort à peine avons-nous su ce qu’il en était. Des êtres humains ont été accusés injustement, d’autres enfermés sans savoir pourquoi sous des mesures de guerre dans un pays qui n’avait jamais connu de tel acharnement envers toute une population qui n’avait de culpabilité que d’être simplement québécois et amoureux de liberté.

Enfin, je pourrais en ajouter mais je n’ai pas la plume, les mots, le talent de Hamelin qui présente ces événements des deux côtés de la médaille.  Il  décrit clairement les motivations profondes de tous les intervenants à cette crise. Autant, celles des felquistes, coupables ou non,  que celles des gouvernements provinciaux, fédéraux, de l’armée, des policiers et même des services secrets!

Sous les mots  de Hamelin, de captivants personnages l’histoire de la Crise d’Octobre reprend vie et bien des manigances  et magouilles longtemps tues, bien des petits détails jamais sus font surface.  Superbement bien écrit  La Constellation du Lynx est une fiction mais pas vraiment loin de la vérité. Un roman que je vous conseille fortement non seulement pour le sujet fort intéressant mais aussi et surtout pour ce bonheur de lecture que l’auteure offre sur un plateau d’argent. Bouleversant et fascinant croyez-moi.

La Constellation du Lynx de Louis Hamelin
Boréal, 2011

Aucun commentaire: