mardi 20 janvier 2015

Un roman américain de Stephen Carter

Résumé
Eté 1952, Martha's Vineyard. Vingt hommes se réunissent dans le plus grand secret. Politiciens, avocats, hommes d'affaires, universitaires, Blancs et Noirs, ils sont l'élite de l'Amérique. Ce soir-là, ils signent un pacte diabolique destiné à manipuler le président des Etats-Unis pour les décennies à venir... Deux ans plus tard, au cœur de Sugar Hill, par une nuit glaciale de février, à la sortie d'une réception huppée, le jeune écrivain noir Eddie Wesley tombe sur un cadavre. Lequel cadavre agrippe entre ses mains une étrange croix inversée. Qui a tué ce riche avocat blanc croisé quelques heures plus tôt à la fête ? [...]  Quel est le lien entre cette disparition, le meurtre de l'avocat et le complot visant à contrôler le président des Etats-Unis ?

Abandon  «en cours de route»
D’entrée de jeu je vous avoue que je m’attendais à découvrir un roman axé sur la société noire américaine. Jusqu’à ce jour j’ai lu bon nombre de livres dans lesquels on retrouve ce sujet mais qu’en partie seulement, par brides ou par quelques chapitres. Donc d’après, quelques commentaires je m’attendais à découvrir le vrai côté de Harlem, ses habitants, ses boîtes de jazz et de blues, ses bons et mauvais côtés, ses rues, ses quartiers  bref, une Harlem  inconnue celle de qui on ne parle jamais ou presque.

Bien sûr côté revendications pour les droits civiques de la population noire, l’auteur nous en parle mais on retrouve déjà pas mal de romans sur l’histoire américaine touchant Nixon, Martin Luther King, J.F. Kennedy. En fin je ne dirais pas que ce roman n’est pas bon. Je ne l’ai pas terminé mais lire sur la haute société noire américaine, lire sur les complots visant à se débarrasser d’un président ou encore lire sur les magouilles du FBI ou de la CIA non merci j’en ai lu plus qu’à mon tour et je passe.

Un roman américain de Stephen Carter
Robert Laffont, 2012

Aucun commentaire: