dimanche 8 janvier 2017

Délivrances, Toni Morrison

Résumé :
Dans son onzième roman, qui se déroule à l'époque actuelle, Toni Morrison décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes.
Au centre du récit, une jeune femme qui se fait appeler Bride. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Au fil des ans et des rencontres, elle connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivrée du mensonge - à autrui ou à elle-même - et du fardeau de l'humiliation, elle saura, comme les autres, se reconstruire et envisager l'avenir avec sérénité.

Mon avis
Délivrances est un roman dans lequel l’auteure nous plonge en pleine quête d’identité d’un être qui ne l’a pas toujours eu facile et qui en a enduré dès sa petite enfance. Une fillette, rejetée par sa mère et jamais reconnue par son père tout simplement parce qu’elle avait la peau trop noire!  Une enfance difficile que va connaître la jeune Lula Ann et celle-ci fera tout pour attirer l’attention de sa mère même au point d’inventer un terrible mensonge qui la rongera une bonne partie de sa vie.

Délivrances c’est l’histoire de cette jeune Lula Ann, qui, à force de détermination et de volonté va devenir Bride, jeune femme de carrière à la beauté sculpturale et ce en dépit des rejets, préjugés et ce lourd secret qui l’habite.
Ce roman, bien que portant sa part de souffrances, n’est pas pour autant sombre et négatif car, au fil du parcours de Bride, l’espoir et le désir de se libérer d’avant tout en découvrant qui elle est vraiment prennent une bonne place dans le récit.

Après avoir beaucoup aimé Home de dame Morrison, j’étais impatiente de me plonger dans un autre de ses écrits et bien que Délivrances m’ait procuré quelques beaux moments, je dois admettre que j'ai été moins emballée par sa lecture que par celle de ma première rencontre avec la plume de l’auteure. Par contre, je n’abandonne pas mon désir de lire autres titres de Toni Morrison et ce n’est pas une petite déception qui va m’en empêcher.

Délivrances, Toni Morrison
Éditions 10/18, 2016

Merci aux Éditions 10/18  et à Interforum pour l'envoi.

Autre roman de l’auteure sur le blogue :
Home

6 commentaires:

Marie-Claude Rioux a dit...

Et dire qu'une passionnée de littérature américaine comme moi n'a jamais encore lu de romans de la grande dame (pas toi, l'autre!).
Je compte bien y remédier: "Beloved" et "L'oeil le plus bleu" m'attendent.
Je me doute bien que ce n'est pas une petite déception qui t'empêchera d'aller de l'avant dans la découverte de son oeuvre!

Marion a dit...

Ho, ho, avec le mois de l'histoire des noirs qui arrive bientôt, ce rappel de Toni Morrison tombe à pic ma chère Suzanne. Comme je n'ai jamais rien lu de l'auteure, je crois cependant que je vais commencer par Home (dont je viens d'aller lire ton billet).
Très beau début d'année 2017 !

Dominique Blondeau a dit...

Merci Suzanne pour votre analyse qui donne envie de lire ce roman.
Avez-vous lu le grand roman de cette auteure "Beloved" ?
Au plaisir de vous lire encore.

Suzanne a dit...

@ Marie-Claude

En effet, je veux tout lire de la grande dame alors.... ;-)

Suzanne a dit...

@ Marion

Avant tout bonne année 2017 gentille amie.
Oui je n.hésite pas à te recommander ''HoOme'' ;-) Bonne future lecture.

Suzanne a dit...

@ Dominique
Merci à vous Dominique pour vos mots. Non je n'ai encore lu ''Beloved'' bien qu'il soit dans ma pile à lire mais ça ne saurait tarder. Belle journée.